Menu Fermer

Curl incliné

Curl incliné

Muscles sollicités pendant l’exercice :

Principaux : Biceps 

Secondaires : brachial antérieur, avant-bras

La mise en place et conseils pratiques :

Assis sur un banc plus ou moins incliné selon l’étirement souhaité, il faudra se saisir d’une paire d’haltères et la placer en prise supination. Le haut du dos peut être légèrement décollé.

Selon votre longueur de biceps, il faudra plus ou moins tendre les mains en bas du mouvement afin d’éviter les blessures tout en profitant d’un bon étirement.

Puis il faudra faire une flexion de bras, il faut également éviter de reculer les coudes dans le mouvement mais de plutôt légèrement les avancer.

De part la position des mains en arrière du corps, cela entraîne un plus gros étirement du chef long du biceps, il est donc plus activé que sur un curl classique. Cela nous permet de localiser un peu plus le fameux pic du biceps.

Pourquoi le curl incliné est-il un exercice formidable ?

Comme nous le savons, le premier facteur d’hypertrophie est le stress mécanique (charge et intensité). Dans ce stress mécanique nous avons la tension d’étirement et la tension de contraction. La tension d’étirement est le plus gros facteur de croissance musculaire.

Il se trouve que le curl incliné exerce une énorme tension d’étirement sur nos biceps, cela est évidemment super intéressant et idéal à la croissance musculaire.

Impact morphologique :

Le curl incliné est différent des autres curls classiques. En effet, il étire le biceps au niveau de l’épaule et le contracte au niveau du coude. On tire alors un meilleur avantage du mouvement. Par contre comme l’étirement est inhabituel, il y a des risques de blessure.

Ici le curl incliné est un excellent exercice notamment pour les personnes aux biceps longs. Il leur permet de travailler leur pic du biceps, partie qui manque souvent aux personnes avec des biceps longs. Pour l’amplitude, les personnes aux biceps longs peuvent tendre quasiment les bras en entier sans craindre la blessure au niveau du tendon du biceps. Une légère flexion est tout de même conseillée.

Pour les personnes avec des biceps courts, il faudra dans un premier temps adapter l’amplitude et moins tendre les bras afin d’éviter le sur-étirement du tendon du biceps. Moins incliné, le banc peut aider à moins étirer le biceps. Cet exercice n’est pas à proscrire de votre programme mais ce ne sera pas le plus important à pratiquer.