Menu Fermer

Développé couché aux haltères

Développé couché aux haltères

Muscles sollicités pendant l’exercice :

Principaux : Pectoraux, deltoïde antérieur, triceps

Secondaires : Grands dorsaux, grands ronds, trapèzes, biceps

Mise en place et conseils pratiques:

Les pieds bien calés au sol ou sur les boudins pour le décliné, il faudra saisir les haltères et les placer en pronation au dessus de vos épaules puis ouvrir votre cage thoracique en rentrant les épaules dans le banc afin de verrouiller les omoplates pour une meilleure stabilité et surtout la protection de vos épaules et des différents tendons de cette même articulation.

Avoir un dos à plat au développé couché n’est pas naturel pour notre dos, en effet cela ne respecte pas nos courbures naturelles. Un dos à plat ou une cambrure exagérée restera néfaste pour votre dos. Ne vous inquiétez pas si votre bas du dos ne touche pas au développé couché, c’est normal.

Pour les poignets, les haltères doivent être alignées avec ceux-ci, si vous avez des poignets fragiles, vous pouvez utiliser des bandes de poignet.

Puis il s’agit de descendre les haltères en gardant les coudes dans une position proche de 45 degrés afin de protéger l’épaule et de pousser dans l’axe des fibres. L’amplitude sera déterminée par votre morphologie ou vos possibles pathologies.

Ensuite il s’agira de repousser les haltères avec la même particularité qu’à la barre. En effet, la trajectoire sera légèrement circulaire et non linéaire. Il faudra maintenir un gros gainage sur l’ensemble du corps, notamment les abdominaux et les fessiers. (Attention malgré l’utilisation du leg drive pour les plus confirmés, les fesses ne doivent pas se décoller du banc)

Une fois la position finale atteinte, il faudra garder absolument les omoplates bien resserré  dans le banc puis recommencer vos répétitions selon votre choix de répétition.