Menu Fermer

Développé militaire

Développé militaire

Muscles sollicités pendant l’exercice :

Principaux : Épaules (faisceaux antérieurs et moyens), pectoraux (faisceaux claviculaires), triceps

Secondaires : trapèzes, dentelés, lombaires

La mise en place et conseils pratiques :

Il faudra se placer débout ou assis sur un banc, puis il faudra choisir son matériel, la barre, les haltères ou encore la machine guidée sont des choix possibles.

Prenons l’exemple du développé militaire aux haltères en unilatéral. Il faudra se saisir d’une haltère puis placer comme pour les différents développés l’épaule et le coude à environ 45°. En effet, la position coude à 90° peut s’avérer traumatisante pour l’articulation de l’épaule.

Cela permet de protéger les épaules et surtout la coiffe des rotateurs qui est souvent sujette à des blessures comme des tendinites etc..

Puis il faudra pousser à la verticale en plaçant une légère rotation interne qui est l’un des rôles du deltoïde antérieur. Il faudra s’arrêter lorsque le bras sera à la parallèle de la tête afin d’avoir un mouvement le plus naturel possible et de bénéficier de la contraction maximale.

Veillez absolument à avoir un gainage très fort et puissant afin de respecter les courbures naturelles de votre colonne. Une contraction des muscles de la sangle abdominale ou encore des fessiers est bénéfique. Un bon gainage vous protégera et vous rendra plus fort.

Attention à ne pas venir chercher trop bas lors du début du mouvement, cela risque de mettre votre épaules en position de faiblesse, ce qui peut engendrer des risques de blessure, et tout simplement perdre la tension sur l’épaule et donc perdre de la force.

La version à la barre demande une technique légèrement différente. Il faudra placer les coudes sous ou légèrement devant la barre. Puis il faudra légèrement bouger la tête dans le mouvement afin de laisser la barre passer et éviter le drame..